AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM VA SE REFAIRE UNE BEAUTE. SEE YOU LATER BABES <3 :p (a)

Le design est en pleine construction, excusez-nous xD
le forum réouvrira aux alentours du 5 février <3

Partagez|

Kingdom Of Summer - RPG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Ϟ AGE DU JOUEUR : 26
Ϟ AVATAR : Nina Dobrev


Ϟ LETTRES ENVOYEES : 516
Ϟ ARRIVEE A CAMELOT : 26/08/2011
Ϟ AGE DU PERSO : 24 ans
Ϟ FAMILLE : Fille du défunt Chevalier de Camelot Sir Gawain (mort au combat) et de Dame Gabrielle De Lindsey. Soeur de Kerwan, chevalier de Camelot.
Ϟ AMOURS : Célibataire mais aime Alexandre Pendragon en secret alors chuuuut xD
Ϟ POUVOIRS : Aucuns.


Feuille de personnage
Ϟ PUISSANCE : /
Ϟ REPUTATION : 2240 / 3000
Ϟ : N.3 - Noblesse.
MessageSujet: Kingdom Of Summer - RPG Mer 21 Déc - 19:09


Kingdom of Summer



« J’ai vu un pays rayonnant de bonté, où chaque homme protège la dignité de son frère avec autant d’empressement que la sienne, d’où la guerre et le besoin ont disparu et où toutes les races vivent sous la même loi d’amour et d’honneur.
J’ai vu un pays irradiant de vérité, où la parole d’un homme est son gage, d’où le mensonge est banni, où les enfants dorment en sécurité dans les bras de leur mère et ne connaissent jamais la peur et la souffrance.

J’ai vu un pays où les rois étendent leurs mains pour rendre la justice plutôt que pour titrer leur épée, où la pitié, la douceur et la compassion ruissellent comme l’eau sur la terre, où les hommes révèrent la vertu, la vérité t la beauté plus que le confort, le plaisir ou le profit égoïste. Un pays où la paix règne dans le cœur des hommes, où la foi rayonne tel un phare du haut de chaque colline, et l’amour tel un feu dans chaque foyer, où le Vrai Dieu est vénéré et sa doctrine proclamée par tous. »


Telle était la vision de Taliesin, dernier véritable barde de ce monde. Le jeune Arthur écoutait les paroles de la Dame du Lac et comprit à cet instant que c’était le but de son existence. Il serait le Seigneur de l’Eté, le chef Dragon de Bretagne. Mais les choses ne furent pas toujours aussi limpides.
Il fut un temps où Ynys Prydein, l’Ile des Forts, attendait encore son sauveur. Les petits rois se disputaient le trône suprême, se déchirant comme des chiens, tandis que les hordes saxonnes saignaient la Bretagne à blanc. Le dernier Grand Roi, Uther Pendragon, avait quitté le monde des vivants en ne laissant qu’une paix fragile et sans donner d’héritier. Deux ans après sa mort, les luttes intestines continuaient. Dans un accès de colère, non dénué de lucidité, le grand barde Taliesin, s’emparant de l’épée de Macsens Wledig, s’écria alors :

« Vous avez demandé un signe. Le voici : quiconque pourra retirer l’épée de cette pierre sera le roi légitime de toute la Bretagne. En attendant ce jour, le pays connaîtra des conflits tels que l’Ile des Forts n’en a encore jamais vu et la Bretagne n’aura pas de roi. »

Et sur ses paroles prophétiques il enfonça la lame de Bretagne dans l’immense pierre blanche qui devait servir de clef de voûte pour l’église de Londinium. Il quitta sur le champs la ville, suivit de son fidèle Pélléas, pour rejoindre son épouse Vivian et son fils Merlin. Ensemble ils se dirigèrent vers Caer Tryfan, demeure du seigneur Bleddyn pour retrouver le tout jeune Arthur. L’enfant était le fils d’Uther Pendragon et d’Ygerne de Tintagel.

Mais au moment des faits la très belle Ygerne était l’épouse du seigneur Gorlois de Tintagel. Uther, fou de douleur de ne pouvoir la posséder, avait demandé l’aide de Taliesin. Il hésita longtemps de permettre au roi de commette un adultère avec Dame Ygerne. Vivian elle aussi y était opposée. Pourtant Taliesin accepta finalement, mais ce service aurait un prix qu’Uther ne pourrait refuser. Il utilisa un enchantement qui donna à Uther l’apparence de Gorlois, pendant l’absence de ce dernier. Le lendemain les hommes de Gorlois vinrent apprendre au roi Uther que leur seigneur était mort dans une embuscade par des ennemis. Le Grand Roi offrit alors sa protection au domaine de Tintagel mais Ygerne, encore endeuillée, refusa. Cependant les attaques se firent de plus en plus fréquentes et Ygerne se réfugia chez Uther. Quelques mois plus tard elle découvrit qu’elle était enceinte.

- Il ne fait aucun doute que l’enfant est de toi, Grand Roi.
- Il pourrait aussi bien être celui de Gorlois, Taliesin.
- Je sais ce que tu compte faire et je m’y oppose Uther. Tu ne peux pas tuer cet enfant.
- Je suppose que tu as ton idée en tête, barde.
- En effet. Je réclame le prix que tu me dois. Donne moi l’enfant.


Uther grimaça mais il se laissa finalement convaincre. Ygerne était attristée mais elle préférait cela à la mort de son enfant. De plus il serait à l’abri des ennemis d’Uther qui convoitaient le trône. Taliesin attendit la naissance d’Arthur, quelques mois après la naissance de son propre fils Merlin, et emmena l’enfant pour le confier au seigneur Bleddyn.

Deux années avaient passées depuis et rien n’avait changé. Les rois n’étaient toujours pas prêts à renoncer au pouvoir. Taliesin oeuvrait pour qu’Arthur soit reconnu comme héritier mais ce principe était encore difficilement acquis en Bretagne. Et hélas il ne put jamais continuer. Car sur la route qui le menait à son jeune protégé, Taliesin mourut transpercé par une flèche noir.

- Pélléas, mon ami, c’est à toi que revient ma tâche désormais. Prépare la Bretagne pour son meilleur souverain et prépare mon fils à son rôle d’Emrys.

Treize ans plus tard, Arthur venait retiré l’épée de Bretagne de la pierre. Mais les rois ne voulurent jamais reconnaître ce jeune homme sorti de nulle part. Après de longues négociations, ils lui cédèrent finalement le titre de Duc de Bretagne, pensant apaiser pour un temps les réclamations du jeune homme. Mais contre toutes attentes Arthur prit son rôle à cœur. Épaulé par Pélléas et Merlin, ils conclut la paix avec les Saxons et combattit les tribus Pictes, Scott et Angles. Même après tous ces victoires, aucun des rois ne voulaient de lui.

- Cela fait dix ans Pélléas ! Dix ans ! Combien de temps leur faudra-t-il pour enfin m’accepter ? Je suis le fils d’Uther Pendragon !
- N’attendons plus leur accord, Arthur. A la seule force de ton bras tu as apporté la paix en Ynys Prydein. Tu portes l’épée de Bretagne….
- Je pourrais séparer la mer en deux cela ne leur suffirait pas Merlin !


Arthur était désespéré. La dernière bataille avait été épuisante et l’épée de Bretagne s’était brisée. Merlin s’approcha de son ami.

- Arthur, écoute. Dehors tes hommes et tes alliés scandent ton nom. Le roi du Nord. Le Sud a toujours été hostile au Grand Roi. Il ne tient qu’à toi de les convaincre. Quant à l’épée, j’en ai une bien meilleure à te proposer.
- Mieux que l’épée de Mascens Wledig, empereur de Rome ?
- Mieux. L’épée de la Dame du Lac, forgé par les maîtres du Sidh.


© Contexte par Nimueh Silmarien
Extraits du Cycle de Pendragon de Stephen Lawhead
Gif by Tumblr




ϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨϞҨ



« Nous sommes faits de la même matière que les rêves. » (W.Shakespeare)

♣ Mes Topics / Mes Liens ♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kingdom Of Summer - RPG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of the Round Table ::  :: 
Les alliances de Camelot ♠
 :: Partenaires & fiches
-